Prothèse totale du genou

prothèse totale du genou

La pose d'une prothèse totale de genou est indiquée lorsque l'usure du cartilage de cette articulation ne permet plus de marcher sans douleur.

C'est la dernière étape de la prise en charge des douleurs de genou liée à l'arthrose.

En effet, cette pathologie peut bénéficier, lorsqu' elle est détectée à temps d'une prise en charge conservatrice.

 

La première technique conservatrice est chirurgicale. Elle consiste à corriger l'axe de la jambe en réalisant une coupe du tibia (ostéotomie) et en le fixant à l'aide d'une plaque et de vis. Cette méthode permet de répartir de façon homogène les contraintes sur l'articulation du genou et préserver cette articulation. Elle est efficace sur les cas d'arthrose débutante avec désaxation des membres inférieurs.

 

La deuxième solution est beaucoup moins invasive. Il s'agit de la viscosupplémentation. Un gel permettant de protéger le cartilage est introduit dans le genou grâce à une seringue. Cette viscosupplémentation est réalisée en une injection ou bien en une injection par semaine pendant 3 semaines ( les 2 protocoles sont efficaces).

Cette technique permet de soulager les arthroses débutantes à modérées et peut être réalisée une fois par an.

Lorsque les douleurs réapparaissent en dépit d'un traitement conservateur bien conduit, le remplacement de l'articulation par une prothèse de genou peut être envisagé.

La prothèse est dite totale lorsque tous les compartiments du genou sont concernés par l'arthrose. Elle est dite unicompartimentale lorsqu'un seul des 3 compartiments du genou est atteint.

 

La prothèse unicompartimentale offre des suites rapides: en moyenne 3 à 4 jours d'hospitalisation, avec une bonne amélioration des douleurs et une reprise rapide de l'autonomie grâce à la rééducation qui est débutée dès les premiers jours post opératoires et poursuivie pendant 6 semaines à 3 mois. Néanmoins sa durée de vie est limitée: environ 10 ans. Ceci permet aux patients jeunes de bénéficier d'un geste salvateur avant la mise en place d'une prothèse totale de genou (PTG).

 

La mise en place d'une prothèse totale de genou (PTG) est indiquée lorsque les 3 compartiments du genou sont concernés par l'atteinte dégénérative (arthrose). Sa durée de vie est de 15 à 20 ans. Au décours de la consultation, un scanner vous sera prescrit. Il sera transmis au laboratoire qui fabrique les implants. Celui-ci va, sur la base de cet examen, fabriquer des moules de votre genou et des guides sur mesure qui seront adaptés à votre morphologie.Ces éléments seront utilisés pendant l'intervention pour réaliser des coupes osseuses les plus précises possible, quelque soit la morphologie de votre articulation. Grâce ces guides de coupe réalisés sur mesure, l'intervention sera plus rapide, avec une perte sanguine moindre ce qui simplifiera les suites post opératoires.L'intervention dure entre 1 heure et 1 heure 30.

Le soir de l'intervention, une flexion manuelle du genou sera réalisée.

Le lever aura lieu le lendemain de l'intervention et la marche entreprise dès le jour suivant, d'abord avec un déambulateur puis avec les cannes anglaises; toujours avec l'aide du kinésithérapeute.

Un travail sur arthromoteur (une machine qui fait travailler votre genou toute seule dans le lit) est également entrepris à partir du 3ème jour post opératoire.L 'hospitalisation est en moyenne d'une semaine.

 

Il existe 2 options pour la sortie:

- le centre de rééducation: 2 à 3 semaines. Ceci permet de poursuivre votre rééducation de façon intensive, ce qui vous donnera un résultat plus rapide.

- le retour à domicile avec un suivi par un kinésithérapeute libéral (cf protocole de rééducation).Quelle que soit l'option choisie, la durée moyenne de la rééducation après réalisation d'une prothèse totale de genou est de 3 mois.